le pays du camembert Son Histoire

Son Histoire

 

Page en cours de construction

 

En pleine révolution française, les religieux qui refusaient de prêter serment à la constitution civile du clergé étaient poursuivis et devenaient des prêtres réfractaires. L’un d’eux, très certainement originaire de la région de Brie près de Paris, est venu demander asile et protection au manoir de Beaumoncel à Camembert, où Marie Harel fabriquait déjà des fromages. L’ observant à sa tâche crémière, le prêtre lui donne une recette de fabrication utilisée dans sa région et qui permet de former une croûte autour de la pâte. Ainsi les fromages sont plus faciles à transporter de marché en marché, l’affinage est différent, le goût et la texture s’en trouvent modifiés. Ainsi vient de naître l’ancêtre du camembert que nous connaissons aujourd’hui.

 

À Surdon, c’est l’ effervescence. L’empereur Napoléon III vient en personne inaugurer la nouvelle gare ferroviaire. Tout le village est en liesse mais Victor Paynel n’a qu’une préoccupation : faire goûter à l’Empereur son fromage, ou plutôt celui que sa grand-mère (Marie Harel) a créé, le camembert.
Le succès sera immédiat. Victor Paynel deviendra fournisseur officiel du Palais Impérial. A partir de là, il fut vendu sous les Halles parisiennes.

Cependant, il fut vraiment popularisé lors de la Grande Guerre car il faisait partie de la ration des Poilus…
C’est à partir de cette époque que le camembert connaîtra une notoriété nationale, puis internationale qui ne se dément toujours pas aujourd’hui.